Masters Biologie Santé & Santé

Master 2

Biologie, physiopathologie, pharmacologie du cœur et de la circulation

Objectifs

BioCœur a pour objectif d’amener l’étudiant à devenir un acteur du progrès scientifique, technologique et médical dans le domaine cardiovasculaire en développant ses connaissances et ses compétences.
Connaissances :

  • Connaître et maîtriser les concepts les plus récents en matière de biologie et de physiologie cellulaire cardiaque et vasculaire. Connaître les bases moléculaires, cellulaires et tissulaires des mécanismes physiopathologiques des principales maladies du cœur et des vaisseaux et les bases des diverses thérapies susceptibles de les corriger ou de les prévenir.
  • Compétences : Être capable de générer des connaissances de façon autonome. BioCoeur apporte à l’étudiant des connaissances théoriques, développe ses aptitudes et l’aide à acquérir la maturité personnelle et scientifique nécessaire au développement de son projet professionnel.

Pourquoi une spécialité biocoeur

Pourquoi une spécialité BioCoeur ?
BioCoeur est la spécialité de la circulation et du rôle du cœur dans la circulation. La circulation est la principale fonction des vertébrés supérieurs. Mise en place progressivement au cours de l’évolution, c’est elle qui permet à chaque cellule de chaque tissu d’être approvisionné en oxygène et en nutriments dans toutes les circonstances de la vie. La compréhension du fonctionnement du système cardiovasculaire, de la molécule aux organes qui le composent (cœur, gros vaisseaux, microcirculations et leurs interactions…) en passant par le fonctionnement intime de chaque type de cellule, est indispensable pour comprendre les mécanismes moléculaires, cellulaires et tissulaires des nombreux processus pathologiques qui les affectent dans des maladies aussi courantes que l’hypertension artérielle, le diabète, l’infarctus du myocarde, les valvulopathies, l’insuffisance cardiaque sans parler des nombreuses cardiopathies d’origine génétique. Cette compréhension est en outre indispensable pour concevoir de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques de pathologies qui constituent un véritable fléau pour chaque individu et chaque famille concernée et pour la société en général.

Pourquoi Biologie, Physiopathologie, Pharmacologie ?

Basée sur une expérience de plusieurs dizaines d’années, BioCoeur est la seule spécialité en France à fournir à l’étudiant une approche multidisciplinaire régulièrement actualisée totalement consacrée au cœur et à la circulation : génétique-génomique, protéomique, biologie et physiologie cellulaire, physiopathologie cellulaire et d’organe, explorations fonctionnelles, imageries morphologiques et fonctionnelles, pharmacologie, biothérapies et bioingénierie… Biologie cellulaire, génétique, physiologie intégrée et pharmacologie forment ainsi un tout pour uneapproche globale qui seule permet de participer au progrès scientifique, notamment en matière de diagnostic et de thérapeutique. BioCoeur est la seule spécialité à couvrir la totalité du spectre des connaissances « de la paillasse au lit du malade », des connaissances les plus fondamentales à la recherche clinique en passant par la recherche translationnelle, les biotechnologies et les biothérapies. L’équipe pédagogique et les intervenants rassemblent parmi les meilleurs spécialistes de ces différents domaines en France et sont des responsables des équipes d’accueil des étudiants en stage de master et secondairement en thèse de doctorat.

Poursuite d’études

Environ 50% des étudiants titulaires du master poursuivent en doctorat. Une proportion importante poursuit ses études de santé ou s’insère comme chef de clinique. Les autres étudiants s’insèrent dans le monde professionnel comme ingénieurs dans les grands établissements et organismes d’enseignement et de recherche publics, mais également les laboratoires publics et privés, les biotechnologies, la recherche clinique (ARC), la documentation et le journalisme scientifique.

Organisation des enseignements
L’étudiant réalise un parcours rythmé par des « acquisitions » : les UE, des « livrables » : contrôle des connaissances, mémoire de stage et 4 « jalons » :
1. Présentation écrite du projet soumise avec le dossier de candidature.
2. Présentation détaillée du projet en Anglais et validation de l’intégration dans l’équipe d’accueil (janvier).
3. Discussion critique de la méthodologie et de la progression du projet à l’occasion de l’UE de méthodologique obligatoire (fin février).
4. Présentation du mémoire de stage.

Les Unités d’Enseignements :
Semestre 3 :
– Stage court septembre-octobre (reportable en S4 pour les étudiants de la filière santé) – 6 ECTS
– UE 1 Electrophysiologie cellulaire cardiaque, couplage excitation-contraction, contraction, relaxation – 3 ECTS
– UE 2 Métabolisme et signalisation cellulaires cardiaques – 3 ECTS
– UE3 Remodelages vasculaires et valvulaires – 3 ECTS
– UE 4 Explorations et imageries fonctionnelles cardiaques et vasculaires de l’animal – 3 ECTS
– UE 5 Pharmacologie du cœur, des vaisseaux et de l’hémostase – 3 ECTS
– UE 6 Biotechnologies et biothérapies du cœur et des vaisseaux – 3 ECTS
– UE 7 Biologie et pharmacologie de la circulation pulmonaire – 3 ECTS
– UE Explosé du projet de recherche – 9 ECTS
– UE Soutenance orale du projet en Anglais – 3 ECTS

Semestre 4
– UE 8 Méthodologiesenrecherchecardiovasculaire – 6 ECTS
– UE Stage long, mémoire de stage et soutenance – 24 ECTS

 

Modalités de contrôle des connaissance

UE et modalités pédagogiques
UE de S3 :
5UE doivent être validées au cours du S3 (septembre-décembre). L’étudiant choisit au moins 4 UE parmi celles proposées en novembre-décembre (UE1 à UE7) dont 1 proposée en commun avec BiVATH (UE5) et 1 proposée en commun avec B2PRS (UE7). La 5e UE est de choix libre : soit parmi les UE1 à UE7, soit à l’extérieur de cette offre. La plupart des UE comportent des cours magistraux et des séminaires (70% du temps) ainsi que des travaux dirigés sous forme d’analyses d’articles (30% du temps). L’UE4 comporte des cours magistraux le matin et des ateliers l’après-midi.

UE de S4 :
L’UE8 : Méthodologies en recherche cardiovasculaire est obligatoire. Elle est organisée fin février – début mars. Elle comporte une épreuve d’analyse critique d’articles le matin (1,5 ECTS) un cours magistral de biostatistiques chaque jour en début d’après-midi et une épreuve de présentation critique de la méthodologie du projet de recherche (1,5 ECTS). Le reste du semestre est dédiée au stage et à la préparation du mémoire.

 

Modalités d’admission en formation initiale

 

Sont habilités à candidater tous les étudiants titulaires d’un Master 1 délivré par une université d’un état membre de l’espace de Bologne ou un diplôme étranger équivalent. Les étudiants ne remplissant pas cette condition sont invités à contacter le responsable du Parcours en lui adressant CV, copie des diplômes et toute information utile pour lui permettre d’orienter l’étudiant. En outre, l’étudiant doit recherche une équipe d’accueil pour définir un projet de recherche. Une liste de laboratoires d’accueil est disponible auprès du responsable du parcours Biocoeur.

Admission :  Les dossiers de candidature et les projets de recherche sont examinés par le jury d’admission. L’étudiant est déclaré admis ou non admis avant la fin du mois de juin.

ATTENTION : Il est impératif avant tout dépôt de candidature sur e-candidat de contacter en amont le responsable pédagogique du parcours : Pr Bijan Ghaleh –  bijan.ghaleh@inserm.fr

• Étudiants ou adultes en reprise d’études : candidature sur https://candidatures.u-pec.fr
• Étudiants internationaux résidant à l’étranger : consultez le site www.campusfrance.org
• Étudiants internationaux hors Campus France : candidature sur https://candidatures.u-pec.fr

Pour plus d’informations, contactez le département des master

Les étudiants qui ne peuvent pas commencer avant le 1er novembre (cas des internes) reportent ce stage sur l’été (fin de S4).

La présentation du projet de recherche en janvier est notée et validée 9 crédits. Elle est effectuée en Anglais, qui est noté et validé 3 crédits.

L’étudiant effectue un stage de 6 mois en S4. Il rédige un mémoire de stage qu’il soutient oralement en Anglais. L’ensemble est validé 27 crédits.